Carnets du LARHRA

Avant-propos

Bernard Hours

1Après la publication de sept numéros en version papier dont trois numéro Varia et quatre numéros thématiques : « Images et histoires » sous la direction de Géraldine Lavielle et Laurent Regard, (2012), « Le récit entre fiction et réalité » sous la direction de Monica Martinat et Pascale Mounier (2013) « Espaces et constructions de soi » sous la direction de Maria Uzcategui et Yves Moreau (2014) et « Appréhender le passé par le bâti : enjeux et méthodes de l’étude historique des sources architecturales » (2015) et après une suspension de la publication pour prendre le temps de se réorganiser, voici la nouvelle livraison des Carnets du LARHRA.

2Nouvelle rédactrice en chef puisque Sylvia Chiffoleau a accepté de prendre la succession de Philippe Martin, nouvelle formule confiée aux doctorants afin qu’ils puissent y publier les journées d’études qu’ils organisent et des positions de thèse, nouveau support puisque la revue sera désormais publié au format électronique sur la plateforme de revues de l’Université Jean Moulin – Lyon 3 : on peut dire que les Carnets du LARHRA prennent un nouveau départ avec ce numéro.

3Le dossier thématique de ce volume, sous la direction d’Isabelle Blaha et Nicolas Guyard, porte sur « Les archives de la répression ». Chaque communication s’articule autour de la présentation d’un corpus de sources et de son exploitation. Pour l’époque moderne Émilie Leromain présente les « états des crimes dignes de mort ou de peines afflictives » et Myriam Deniel-Ternant les procès-verbaux d’arrestation des ecclésiastiques déviants sexuels du XVIIIe siècle. Pour l’époque contemporaine, Chantal Dhennin-Lalart présente des sources chinoises et françaises qui témoignent à la fois des contestations et de la répression qui s’exerce sur les travailleurs chinois du Nord de la France durant la Grande Guerre et Alice Popescu présente des dossiers du Conseil National pour Étudier les Archives de la Sécurité (CNSAS) sur le « cas » Vintilă Horia. Selon les principes du peer review, un chercheur confirmé est invité aux journées organisées par les doctorants afin de leur permettre de bénéficier d’un regard d’expert sur leurs travaux. L’invité de cette journée qui a rédigé l’introduction de ce volume était Giovanni Romeo de l’Università degli studi Federico II de Naples, spécialiste de l'histoire de l'Inquisition et de la confession.

4Le dossier des positions de thèse propose un panorama représentatif des recherches en cours dans le laboratoire : histoire moderne et contemporaine, histoire de l’art, histoire religieuse ou encore histoire politique.



Citer ce document


Bernard Hours, «Avant-propos», Carnets du LARHRA [En ligne], n° 2016-1 "ARCHIVES DE LA RÉPRESSION",publié le : 12/07/2018,URL : http://revues.univ-lyon3.fr/larhra/index.php?id=157.

Auteur


Auteur Bernard Hours

Directeur du LARHRA

LARHRA, UMR 5190, Université de Lyon Jean Moulin - Lyon 3